Le projet PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Dimanche, 01 Février 2009 11:46

J’ai neuf ans quand je gravis mon premier sommet de plus de 4000 mètres, c’est le Bishorn, avec mon père et mes frères. Ce jour-là, je découvre l’univers de la haute montagne, son souffle vital et le lien merveilleux que symbolise la corde qui relie les alpinistes. Je suis également marqué pour toujours par les horizons féériques de ce monde au-dessus des nuages.
Tout au long de mon enfance, mon adolescence et ma vie d’adulte, j’ai l’occasion d’apprendre les techniques de la montagne. Au cours de ces nombreuses années, j’ai l’opportunité de faire beaucoup d’ascensions, dans différents contextes, avec bien des compagnons de cordée. En grandissant, grâce aux modèles et aux récits de mes ainés, la montagne m’apparaît avant tout comme une école de vie. Apprendre à progresser pas à pas, à se confronter à ses limites, à les dépasser de manière raisonnable, en réalisant ses objectifs graduellement, apprendre aussi à garder son cap, à exercer sa volonté et à faire preuve de courage, à développer l’intuition et enfin à rester humble, parfois en renonçant.

 


C’est en 1997 que je rencontre Jean-Noël Bovier, jeune guide d’Evolène, en Valais romand en Suisse, qui, à l’époque, sort du cours de guide. Cette année-là, nous nous attachons pour la première fois à la même corde pour gravir le Mont Blanc, côté italien, par l’Innominata. Depuis, nous avons visité environ une centaine de sommets attachés à la même corde.
Au fil des ascensions, certains de mes rêves se réalisent, et tandis que je contemple les horizons et consulte les cartes, un nouveau projet s’impose à moi, telle une irrésistible invitation au voyage : gravir tous les sommets de 4000 mètres d’altitude dans les Alpes, en empruntant les voies les plus belles, les plus renommées, les plus sauvages, les plus secrètes aussi.

 

 


Aujourd’hui, nous avons gravi les 82 sommets de plus de 4000 dans les Alpes. Mais bien plus qu’un chiffre, c’est l’aventure humaine et ce qu’elle symbolise qui importe à mes yeux, c’est le voyage, ponctué de moments magiques, d’instants de vérité, où la solitude et l’amitié se mélangent sans cesse, un voyage bouleversant dont nous ne revenons jamais inchangés.

Ce périple à travers les Alpes, c’est aussi une manière pour moi de rendre hommage à ma condition d’être humain. Une façon d’aller dans l’espace, non pas pour l’investir mais pour le visiter, pour me nourrir de son souffle, pour en emprunter sa puissance, pour le respecter. Ressentir qu’il est là à notre portée, et qu’il ne tient qu’à nous de le redécouvrir.

 

 


Dans un monde où tant d’artifices nous dénaturent, où tout est méfiance, où tout risque est assuré, où la solitude n’est que tristesse, c’est une façon de mettre à l’honneur la nature profonde de tout être humain : sa capacité à inventer, à se projeter, à découvrir, à se découvrir. C’est dans cet espace qui n’est plus la terre et pas tout à fait le ciel que nous pouvons oser faire face à nos peurs, aller écouter la vraie musique de notre cœur, la respiration du cosmos.
Si j’ai choisi d’appeler à soutenir le projet« A chacun son Cervin », c’est pour donner ce message d’espoir et de solidarité. Dire que l’essentiel c’est d’être en marche, de rester connecté, relié au souffle de la vie, notamment à travers l’amitié et le partage. C’est faire le choix de croire que chacun de nous peut, à sa façon, gravir son 4000 des Alpes.

 


Collaborer avec Philippe Stroobant, l’organisateur de «A Chacun Son Cervin» est pour moi un honneur et un grand plaisir. Il me semble que nos chemins d’amoureux de la montagne guidés par l’enthousiasme et l’espoir devaient se croiser un jour. J’ai ressenti dans ses mots la noblesse et la vie qu’insuffle toute expérience en montagne. A travers l’association de nos projets, j’ai le sentiment que, d’une manière complémentaire, nous choisissons de mettre en lumière la partie de l’être humain qui veut aller vers le haut, qui veut construire ensemble, qui veut, grâce à la solidarité, se donner des horizons.

 

Dominique De Staercke

Mise à jour le Dimanche, 26 Août 2012 09:21